Les Troubles de l’Apprentissage

Les Troubles de l’Apprentissage

Bonjour à toutes et tous,

 

Hier (le 03/10/2016), je me suis rendue à la conférence sur les DYS à Martignas.

J’ai fait des découvertes qui ne devraient pas en être et c’est pourquoi je tiens à les partager avec vous aujourd’hui.

 

Beaucoup d’enfants souffrent de difficultés, à l’école comme en IEF mais également dans leurs relations sociales (hypersensibilité, intolérance à la frustration, problèmes relationnels divers, etc).

Tous ces troubles peuvent avoir une cause (ou plusieurs). Un trouble DYS ou assimilé peut donc être la conséquence directe d’un autre problème (physique comme psychique) si j’ai bien compris.

Il est donc important, lorsque vous détectez un problème (retard moteur ou autre) et ce dès le plus jeune âge de consulter au moins un professionnel de la santé.

 

L’un d’eux est particulièrement important pour la prévention de certains de ces problèmes (dès les premiers jours de vie) et leurs détections : l’ostéopathe. Il est véritablement important qu’il soit spécialisé en ostéopathie pédiatrique.

Les contraintes physiques dues à la grossesse (position fœtale, contractions, etc), à l’accouchement ou la césarienne peuvent avoir un impact sur le développement psychomoteur de votre enfant (langage y compris …). Bien-sûr, le côté psychique de cette période n’est pas à exclure (côté parents aussi donc !!).

Heureusement, à tout âge, l’intervention de l’ostéopathe est bénéfique mais plus tôt l’enfant est vu et mieux c’est. Donc même en prévention, n’hésitez pas !!!

 

Bien évidemment, l’ostéopathe n’est pas le seul à pouvoir détecter les soucis mais c’est généralement avec le pédiatre, le premier à voir le nouveau-né.

Dans ces professionnels, vous retrouverez le psychomotricien, le psychologue ou neuropsychologue, l’orthophoniste, le médecin (scolaire, pédiatre, pédopsychiatre ou neuro-pédiatre voire les 4), l’ergothérapeute, et bien d’autres (allergologue, nutritionniste, sophrologue, etc).

 

Pour chaque enfant, la solution doit être adaptée au cas par cas car les causes seront différentes. Lors des bilans (plusieurs pourront être nécessaires), il est important de procéder par élimination (cause génétique, maladie, dépression, etc) afin de bien adapter la rééducation et d’identifier la/les causes exactes.

Les troubles constatés peuvent être des conséquences de plusieurs causes physiologiques et/ou psychologiques … Et donc ne pas être de véritables DYS … Une personne DYS le restera toute sa vie mais est parfaitement normale, elle adaptera son comportement pour pouvoir s’insérer mais au prix de quels efforts ??!!

 

Si vous n’en pouvez plus avec vos enfants, qu’ils ont des comportements irritants (crises, agressivité, etc), épuisants (rêveur, fainéant, lent, peureux, mou, etc). N’hésitez pas à consulter au moins l’un de ces professionnels.

Si un trouble est détecté à l’école, un médecin scolaire peut être “saisi” par l’école ou les parents (je ne connaissais pas ce métier jusqu’à hier !!). Un PPRE peut être mis en place avec l’enseignant en attendant les bilans ou que le trouble soit traité. Un PAP est mis en place lorsque les bilans ont été faits et que l’enfant est diagnostiqué. Ce dernier peut être à la demande des parents et l’Académie peut vous venir en aide en cas de difficultés avec l’enseignant. Des Equipes Éducatives seront mises en place pour permettre à tous enseignants, parents et thérapeutes de suivre les progrès de l’enfant et d’adapter les solutions ensemble.

Les personnes en Instruction en Famille (l’Instruction est obligatoire de 6 à 16 ans et non la scolarisation !!), qui font donc les “cours” à leurs enfants (j’en fais partie), pourront faire appel au Médecin Conseiller Technique de l’Académie ou à un Neuro-pédiatre voire un pédopsychiatre ou un pédiatre.

Pourquoi un Médecin ? Comment savoir ce dont l’enfant a besoin en tant que parent ou même enseignant. Il faut un regard global sur la situation de l’enfant (et ça peut être une pause scolaire dans certains cas). Le médecin coordonnera les interventions de tous ces thérapeutes afin de ne pas surcharger l’enfant, de prioriser les thérapies à engager.

 

 

Personnellement, je suis heureuse d’avoir fait des découvertes.

En tant que maman d’un enfant dont le diagnostic n’a toujours pas été posé après de multiples bilans depuis 6 ans … C’est épuisant et de savoir qu’un Médecin peut coordonner tout ça est un grand soulagement !!

En tant que professionnelle, j’ai été confortée dans la création de mon activité afin de vous aider à détecter ces petits problèmes parfois très précoces, mais aussi à tenter de les éviter et de les traiter en vous accompagnant par mes différents ateliers (portage physiologique, ateliers parents-bébés et ateliers Montessori). Bien évidemment, je ne travaille pas seule mais en réseau, il est important que tous les acteurs travaillent ensemble autour de l’enfant (ou de l’adulte d’ailleurs).

Mon travail est un outil supplémentaire pas une alternative au travail de ces professionnels. Sur le plan scolaire et de la confiance en soi, du recentrage, de la concentration, il est très efficace car permet à l’enfant de découvrir et d’employer son propre mode de mémorisation, d’apprentissage.

Les grands enfants, voire même les adultes peuvent faire appel à moi afin de se remettre à niveau sur le plan scolaire (niveau max 3e) rapidement.

De même, les enseignants peuvent venir pour voir comment la pédagogie Montessori peut être adaptée à un groupe (je ne suis pas formatrice, aussi je vous renverrais dans ce cas vers mon centre de formation).

 

 

 

Cet article n’est qu’un petit “résumé” personnel de ce que j’ai entendu hier (plus de 3h de conférence de professionnels de la santé). N’hésitez pas à réagir et à apporter des informations en commentaires.

 

 

 

 

Voici les coordonnées des associations à contacter en Aquitaine :

APEDYS Aquitaine : association d’Adultes et de Parents d’ Enfants Dyslexiques apdys.aqutaine@orange.fr – 06 61 09 57 05

DMF 33 : Dyspraxique Mais Fantastique – dyspraxiquemaisfantastique33@gmail.com – 06 11 24 43 00

AAD Gironde : Association Avenir Dysphasie Gironde – aadgironde@yahoo.fr – 06 69 29 84 38

 

https://agopal.org/2016/09/02/conference-debat-troubles-de-lapprentissage-3-octobre-martignas/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *